Quel apport pour acheter une maison ?

L’acquisition d’une maison demeure l’un des investissements les plus significatifs dans une vie. Dans cet article, nous avons souhaité vous détailler tout ce qu’il faut savoir sur l’apport personnel. Que vous soyez un futur propriétaire ou un investisseur averti, vous pourrez réaliser votre achat immobilier en toute sérénité.

 

 

L’apport personnel en immobilier c’est quoi ?

C’est la somme d’argent que l’acheteur investit de sa propre poche dans l’acquisition d’un bien immobilier. Il s’agit d’une contribution financière personnelle, distincte du montant emprunté auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit. Par ailleurs, il sert à financer l’achat de votre résidence principale ou pour réaliser un investissement locatif. L’apport personnel est exprimé en pourcentage du prix total du bien immobilier. De plus, il peut provenir de différentes sources, telles que l’épargne personnelle, un héritage, un don familial ou d’autres formes de revenus personnels.

 

Pourquoi l’apport personnel est-il important lors de l’achat d’une maison ?

Le montant de l’apport influence directement la somme que la banque sera disposée à vous prêter. Il y a deux manières d’envisager les choses.

D’une part :

  • Un apport conséquent permet de réduire le montant du crédit immobilier.
  • Un prêt immobilier moins élevé implique des mensualités moins importantes à rembourser.
  • Vous pouvez aussi choisir de diminuer la durée de remboursement du crédit.

D’autre part :

  • Vous disposez d’un capacité d’emprunt plus importante.
  • Vous pouvez donc en profiter pour acheter une résidence principale plus grande ou réaliser un investissement locatif dans un quartier plus agréable.
  • Cela vous laisse éventuellement une marge de manœuvre pour de futurs investissements et un reste à vivre plus important.

 

Les avantages pour vous en tant qu’emprunteur

Disposer d’un apport suffisant pour financer l’achat d’une maison procure divers avantages.

  • La banque estimera que vous présentez un risque de défaut plus faible et aura tendance à vous proposer des taux d’intérêt plus favorables.
  • Elle pourra vous proposer des conditions de prêt plus avantageuses : assurance emprunteur moins élevée, frais de dossier ou de remboursement anticipé plus faibles, etc.
  • Votre dossier de crédit sera étudié avec plus d’attention. C’est une garantie supplémentaire de la solidité de votre profil d’emprunteur.

 

Quel est l’apport minimum pour acheter un bien immobilier ?

Les banques acceptent plus facilement un dossier si l’apport personnel représente au minimum 20% du prix d’achat du bien immobilier.

Par exemple, pour un bien qui vaut 200 000 euros, il est préférable de prévoir au minimum 40 000 euros d’apport.

Cependant, selon les profils et le type d’achat réalisé, ce taux peut varier. Dans le cadre d’un investissement locatif, il n’est pas rare que le taux diminue à 5%. À l’inverse pour un logement particulièrement atypique, le taux peut monter jusqu’à 30%.

 

Quel pourcentage d’apport est recommandé ?

Cela dépend fortement du contexte économique.

En période de taux d’intérêt élevés, comme actuellement, un apport plus important est fortement recommandé pour garantir que votre dossier soit accepté. En effet, une banque a peur plus que tout que ses clients n’arrivent pas à honorer leurs mensualités. Plus vous avez d’épargne, plus ce risque est faible.

En périodes de taux bas, vous pouvez envisager des montants d’apports plus modestes. Dans ce contexte, les banques seront davantage disposées à accorder un crédit, même à des niveaux de revenus faibles.

 

Comment se constituer un apport personnel rapidement ?

Augmenter votre apport est tout à fait réalisable dans le cadre d’un projet immobilier, même à court terme.

  • Planifiez votre budget d’épargne mensuel. L’objectif est de mettre de l’argent de côté mais de ne pas vous priver au-delà du raisonnable.
  • Automatisez vos versements est la garantie d’épargner sans y penser.
  • Étudiez les possibilités qui s’offrent à vous : Plan d’épargne logement (PEL), Compte épargne logement (CEL), plans d’épargne aidés, etc.
  • Profitez des avantages des programmes d’aide de l’État, à destination des primo-accédants, le prêt à taux zéro (PTZ), les prêts aidés, etc.
  • Recherchez des sources de revenus supplémentaires pour renforcer votre capacité d’épargne.

Toutefois, nous vous conseillons vivement de ne pas vider vos comptes au moment d’acheter. En effet, il est possible que vous ayez à faire face à des dépenses imprévues, comme des travaux dans la copropriété, des impôts, etc.

 

Est-il obligatoire d’avoir un apport pour acheter ?

La réponse est non. Il n’existe aucune loi en France concernant une quelconque obligation à ce sujet. Ainsi, il est tout à fait possible d’acquérir un bien immobilier sans apport personnel. Cependant, il est important de bien comprendre les enjeux d’un tel choix.

  • Vous devez tenir compte de tous les frais annexes à l’achat d’un bien immobilier : honoraires du notaire, de l’agence immobilière, impôts fonciers, acomptes de charges, etc.
  • Vous ne pourrez pas négocier votre emprunt immobilier : taux d’intérêt, assurance, modalités de remboursement anticipé, etc.
  • Votre dossier ne sera pas nécessairement traité en priorité.

 

Nos conseils pour acheter sans apport personnel

Acheter un bien sans apport est une démarche réalisable. Voici quelques conseils pour ce faire :

  • Constituez-vous un minimum d’épargne avant de passer à la banque. Cela vous permettra de montrer que votre situation financière est saine, même si vous n’utiliserez pas cet argent pour votre achat immobilier.
  • Démontrez que votre situation professionnelle est stable. Vous avez la sécurité de l’emploi, notamment un CDI, et des perspectives d’évolution de votre salaire.
  • Si possible, envisagez de demander un prêt avec un co-emprunteur disposant d’un apport financier. Cela peut améliorer vos chances d’obtenir un emprunt dans de bonnes conditions.

 

Récapitulatif des points clés : L’apport personnel en immobilier

  • L’apport personnel est une somme d’argent que vous employez pour l’achat d’un bien immobilier, outre un crédit complémentaire.
  • Il impacte directement le montant du prêt immobilier que vous pouvez obtenir.
  • Un apport conséquent peut réduire le montant emprunté avec des taux d’intérêt plus favorables et des mensualités de remboursement plus abordables.
  • Une banque ou un organisme de crédit considèrera votre apport comme un indicateur de la solidité de votre dossier.
  • Les exigences d’apport minimum varient en fonction des banques et se situent entre 5% et 20% du capital emprunté.
  • Emprunter sans apport est possible mais les conditions risquent d’être moins avantageuses.
  • Pour augmenter votre épargne personnelle, vous pouvez adopter diverses stratégies, à plus ou moins court terme.

 

Conclusion

Déterminer le montant d’apport personnel idéal pour l’achat d’une maison est une étape préliminaire indispensable dans votre parcours immobilier. En effet, il impacte directement les conditions de votre prêt et finalement, le coût total de l’acquisition. Toutefois, vous pouvez tout à fait obtenir un crédit sans apport. Dans tous les cas, vous devrez constituer un dossier solide auprès des banques pour augmenter vos chances de pouvoir concrétiser votre projet immobilier.

Laisser un commentaire

203edb221b7a5d98fb96992171fb3e913333333333333